mistoufle

mistoufle [ mistufl ] n. f.
• 1866; o. i., p.-ê. de emmitoufler
1Fam. Méchanceté. Faire des mistoufles à qqn. misère.
2(avec infl. de misère) Pop. misère, pauvreté. Être dans la mistoufle. « Deux clopinards de la mistoufle qui crevaient de faim » (Aymé).

mistoufle nom féminin (peut-être de emmitoufler) Populaire et vieux. Misère : Être dans la mistoufle.

⇒MISTOUFLE, subst. fém.
A.Arg. et pop. Gêne, misère, pauvreté. Synon. pop. mouise. Être dans la mistoufle. Je fus même obligée de mettre au clou quelques petits bijoux qui me restaient, afin de payer mon logement et ma nourriture... Fatalement, la mistoufle vous ramène aux agences d'usure et d'exploitation humaine (MIRBEAU, Journal femme ch., 1900, p.286). Avec ma naissance en plus, on s'enfonçait dans la mistoufle. On avait toujours pas bouffé (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p.56).
B.Pop. et fam., gén. au plur. Mystification, vilain tour, tracasserie. Synon. entourloupette (fam.). Faire (une/des) mistoufle(s) à qqn. C'est des mistoufles tout ça! Qu'est-ce que vous offrez? Votre coeur? Il n'y a que les gens qui n'ont que ça qui le proposent! (HUYSMANS, Soeurs Vatard, 1879, p.31). J'ai pu suivre, jeune étudiant, le cheminement de cette vaste mistoufle [la localisation du langage] (L. DAUDET, Stup. XIXe s., 1922, p.11).
Coup de mistoufle. Coup en dessous. Synon. coup fourré (v. ce mot II B 2 b). Elle lui dit: — Ma chère, il est toujours chez François, il fait semblant de lire le journal... Bien sûr, il y a quelque coup de mistoufle (ZOLA, Assommoir, 1877, p.585).
REM. Mistouflard, subst. masc. Misérable. Quand je pense à ce que j'ai déjà fait pour vous, chiens que vous êtes, (...) que je vous ai vus venir crasseux, mistouflards, avec vos grandes dents, vos grands ventres et vos grandes gueules pour réclamer (AYMÉ, Tête autres, 1952, p.215).
Prononc.:[]. Étymol. et Hist. a) 1866 faire des mistoufles «faire des misères, des méchancetés» (d'apr. ESN.); b) id. «misère» (ibid.). Mot d'orig. discutée. D'apr. ESN., il serait dér., à l'aide d'un suff. arg. -oufle, de misère. FEW t.6, 2, p.178a propose, avec plus de vraisemblance, d'y voir un dér. régr. de emmistouffler «envelopper (quelqu'un) de fourrures, de tissus, pour le tenir chaudement» (1808 HAUTEL), lui-même issu de emmitoufler, sous l'infl. de l'adj. miste «joli, élégant, bien mis» (ca 1490, Recueil de farces fr. inédites du XVe s., éd. G.Cohen, XXXVII, 157) qui survit dans certains dial., cf. mitoufle, mitaine, mistigri. Bbg. GUIRAUD (P.). Les Ch. morpho-sém. B. Soc. Ling. 1956, t.52, pp.269-274. — GUIR. Étymol. 1967, pp.115-118.

mistoufle [mistufl] n. f.
ÉTYM. 1866, Esnault, sens 1 et 2; orig. obscure, l'élément initial semble être celui de mis(ère).
1 Fam. a Méchanceté. || Faire des mistoufles à qqn. Misère.
b Mauvais procédé, en affaires. Entourloupette; coup (fourré).
1 Il était débrouillard, et il ne m'avait jamais fait de vraies mistoufles. Je l'aimais bien.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. XXII, p. 25.
2 Pop. (Avec infl. de misère). Misère, pauvreté. || Être dans la mistoufle.
2 (…) ce salopard de Korzakow avait disparu et levé le pied sans crier gare, me plaquant dans la purée et la mistoufle.
B. Cendrars, Bourlinguer, VII, VIII.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mistoufle — n.f. Misère : Être dans la mistoufle. / Au pl. Taquineries, tracasseries. Faire des mistoufles, des misères …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • misère — [ mizɛr ] n. f. • miserie XIIe; lat. miseria, de miser « malheureux » 1 ♦ Vieilli ou littér. Sort digne de pitié; malheur extrême. ⇒ adversité, détresse, infortune, malheur. La misère des temps. Malade sur son lit de misère. Collier de misère.… …   Encyclopédie Universelle

  • Les Désemparés (livre) — Pour les articles homonymes, voir Les Désemparés (homonymie). Les Désemparés, sous titré 53 portraits d’écrivains, est un ouvrage de Patrice Delbourg paru aux éditions du Castor Astral en 1996[1]. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Robert Giraud — Pour les articles homonymes, voir Giraud. Robert Giraud est un poète, journaliste, écrivain et lexicologue français né le 21 novembre 1921 à Nantiat (Haute Vienne) et mort le 17 janvier 1997 à Nanterre. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Étienne de Riche — Étienne Alphonse Richomme, dit Étienne de Riche, né le 6 juin 1875 à Paris et décédé le 26 juillet 1950 à Paris, est un écrivain français, auteur prolifique de romans d’aventures. Fils de Laurent Prosper, notaire, et d Octavie …   Wikipédia en Français

  • malice — [ malis ] n. f. • déb. XIIe; lat. malitia « méchanceté » 1 ♦ Vx ou littér. Aptitude et inclination à faire le mal, à nuire par des voies détournées. ⇒ malignité, méchanceté. « La meilleure [femme] est toujours en malice féconde » (Molière). Mod.… …   Encyclopédie Universelle

  • méchanceté — [ meʃɑ̃ste ] n. f. • 1380; de l a. fr. mescheance I ♦ Vx Caractère de ce qui est méchant (I), médiocre. II ♦ (1596; de méchant, II) Mod. 1 ♦ Caractère, comportement d une personne méchante. ⇒ cruauté, dureté, malignité, malveillance. C est de la… …   Encyclopédie Universelle

  • mouise — [ mwiz ] n. f. • 1892; « soupe » 1829; all. dial. du Sud mues « bouillie » ♦ Fam. Misère, pauvreté. ⇒ panade, purée. Être dans la mouise. « Et toi ? Toujours dans la mouise ? » (Mac Orlan). ● mouise nom féminin (allemand dialectal mues, purée)… …   Encyclopédie Universelle

  • pauvreté — [ povrəte ] n. f. • poverte XI e; lat. paupertas, atis; de pauper → pauvre 1 ♦ État d une personne qui manque de moyens matériels, d argent; insuffisance de ressources. ⇒ besoin, dénuement, gêne, indigence, nécessité, paupérisme, privation; fam.… …   Encyclopédie Universelle

  • plaquer — [ plake ] v. tr. <conjug. : 1> • plaquier « appliquer qqch. sur » XIIIe; moy. néerl. placken « rapiécer » I ♦ 1 ♦ Appliquer (une plaque) sur qqch. Plaquer une feuille de métal sur du bois (⇒ coller) , de l or sur un bijou. Faire un placage… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.